SAMSONITE :LE PDG du leader mondial de la bagagerie décide de démissionner après des accusations de faux diplômes.

Le PDG de Samsonite depuis 2014 vient de démissionner.

Quelques jours après la remise en cause de la véracité de son doctorat en Business et Administration à l’Université de Cinncinati par le fond activiste Blue Orca, Ramesh Tainwala (59 ans) a pris la décision de donner sa démission. Le conseil d’administration après vérification des faits relatés a accepté la démission de Ramesh Tainwala. Cette décision est dans le « meilleur intérêt » de la compagnie selon le conseil.

Un représentant de l’université de Cinncinati a affirmé que M. Tainwala n’avait jamais atteint le grade de doctorant, il se serait seulement inscrit à l’université de février 1992 à Septembre 1993.

Enjoliver son titre est un classique de la fraude sur le CV !

La période est difficile pour les CV enjolivés, n’en déplaise à Giuseppe Conte à la tête du gouvernement en Italie ou encore à Cristina Cifuentes élue espagnole qui a dû démissionner à cause de ses diplômes frauduleux.

Les inexactitudes présentes sur les CV sont de plus en plus récurrentes et ont déjà fait perdre leurs postes à de haut dirigeant comme Scott Thomson chez Yahoo! ou David Edmonson chez RadioShack contraints de démissionner après un scandale.

En ce qui concerne Ramesh Tainwala, il a été remplacé par le directeur financier, Francis Gendreau. Une démission qui a permis de rétablir la confiance en Samsonite et a fait gagner 9,9% aux actions de la compagnie.

Kyle Gendreau, chief financial officer, Tim Parker, chairman and chief executive officer (International), Ramesh Tainwala, president (Asia Pacific and Middle East) and Tom Korbas, president (Americas)

>